Toucher du bois

2000-3

20 octobre 2000 – 7 janvier 2001

Avec Dall’Anese, Renonciat, Subirá-Puig, Vermeil et Zorko

Une trentaine de sculptures essentiellement en bois est présentée à la Maison des Arts. Des œuvres de cinq sculpteurs qui éprouvent pour le bois un certain attrait jusqu’à l’adopter comme matériau d’expression privilégié. Vermeil, Dall’Anese, Renonciat, Subirá-Puig, Zorko voient en ce matériau rustique une grande force expressive conforme à leur propre idéal. C’est à travers ses qualités plastiques qu’ils cherchent à exprimer leurs préoccupations esthétiques. Le bois est d’abord médium.

À partir d’un vocabulaire technique et formel personnel, ils développent ainsi leur vision des choses, entraînant le bois au-delà de ce qu’il est convenu d’en attendre : Subirá-Puig exprime le plein et le vide par la multiplication des volumes assemblés, Renonciat provoque « le toucher de l’oeil » (plus subtil que le toucher primal de la main, selon lui) en métamorphosant le bois, Zorko tente de recréer l’ordre de la nature par un jeu de formes horizontales et verticales, Dall’Anese livre ses réflexions sur la dualité, le temps, la mémoire en opposant le bois et le métal, Vermeil s’inspire de l’énergie brute du vieux bois récupéré pour créer des personnages inspirés à la fois par le répertoire mythologique et son imaginaire.

La prouesse est de ne pas laisser l’idée conceptuelle submergée par trop d’artifices, qui feraient de la sculpture une simple décoration.

Vermeil, Renonciat, Dall’Anese, Subirá-Puig et Zorko sont avant tout des sculpteurs du bois pour le plaisir de le sentir et de le toucher.