Contes photographiques

Nicolas Henry, "Un bus pour aller à l’école, village d’Oromo, Éthiopie", 2013, tirage numérique © Nicolas Henry

18 mars – 17 mai 2020

Nicolas Henry, Michel Lagarde

Il existe aujourd’hui dans la photographie française une réelle inclination pour la création d’œuvres narratives, présentant des affinités plus ou moins directes avec les mondes de la littérature, du théâtre et du cinéma. Ces photographies emportent le spectateur dans des histoires plus ou moins imaginaires et particulièrement détaillées. On appelle parfois cette tendance photographique le storytelling, du terme anglais signifiant “narration” ou “conte”.

Les univers photographiques de Nicolas Henry et de Michel Lagarde, présentés aujourd’hui à la Maison des Arts, participent pleinement de ce mouvement artistique contemporain. Tous deux créent des micro-fictions qui happent complètement le spectateur dans des récits condensés en une seule image percutante, rivalisant avec la grande peinture.

Les contes photographiques de Nicolas Henry comme ceux de Michel Lagarde illustrent ainsi à merveille la fameuse phrase imaginée par William Shakespeare dans la dernière scène de l’acte II de la pièce Comme il vous plaira (1599) : “Le monde entier est un théâtre et, tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs (…)”.

Cyrano de Bergerac dans les arts

ENT DN-1 Tournee Moncharmont et M. Luguet
Lucien Métivet, "Cyrano de Bergerac", affiche de la tournée Moncharmont et Luguet, 1898 © Thomas Sertillanges

14 octobre 2020 – 3 janvier 2021

La pièce de théâtre d’Edmond Rostand Cyrano de Bergerac (1897) est l’une des plus célèbres du répertoire français, ainsi que l’une des plus lues et jouées encore aujourd’hui. Au point que le personnage romanesque de Cyrano et ses tirades désormais cultes ont inspiré tous les arts, « nobles » comme populaires, à toutes les époques.

L’exposition de la Maison des Arts d’Antony explore ainsi les liens étroits entre littérature et arts visuels, de la création de la pièce à nos jours. Vous y découvrirez des œuvres de la collection de Thomas Sertillanges, l’une des plus importantes sur Cyrano de Bergerac, mais aussi de la Bibliothèque-musée de la Comédie Française, théâtre où la pièce fut donnée pour la première fois, et de la Villa Arnaga – Musée d’Edmond Rostand, qui conserve une riche documentation sur la naissance de cette pièce iconique.

Marcel Bovis 6×6

Marcel Bovis, "Graffiti et chaussures blanches", 1938 © Ministère de la Culture Médiathèque de l’architecture et du patrimoine distr RMN-GP Marcel Bovis

3 mars – 4 juillet 2021

Si nous connaissons bien les clichés humanistes des années 1930 aux années 1960 d’un Robert Doisneau ou d’un Willy Ronis, nous sommes moins familiers de ceux de Marcel Bovis. Pourtant, le parcours de ce photographe et la qualité de ses œuvres en font un photographe des plus marquants de l’histoire du médium photographique du XXe siècle.

Marcel Bovis ayant choisi Antony pour y passer la fin de sa vie, nous avions eu la chance en 1992 – l’année de création de notre Maison des Arts – de présenter quelques photographies de l’artiste dans l’exposition “Regards sur la ville”. Aujourd’hui, en 2021, nous avons souhaité rendre hommage à ce grand photographe grâce à l’exposition monographique “Marcel Bovis 6 x 6”, coproduite par la Maison de la Photographie Robert Doisneau de Gentilly et la Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine.

Bloc-House : “Voies nues”

Altone Mishino, "Ki", 2021 © Adagp, Paris 2021
SECRET 30 x 20 cm 1288M300dpi_1-min
Éliza Magri, "Secret", 2016 © Adagp, Paris 2021
Delecroix_09_130x197_2019 img 3-min
François Delecroix, "Sans titre", 2019

1er décembre 2021 – 2 janvier 2022

Françoise Delecroix, Eliza Magri, Altone Mishino

Le collectif Bloc-House est une résidence d’artistes fondée en 2007 et située dans un bâtiment de la ville de Sceaux. Après 14 ans d’existence, la résidence qui devait être éphémère est toujours active et compte sept résidents. Cette première friche culturelle du sud du département a encouragé les artistes à organiser des projets artistiques collectifs étonnants comme par exemple en 2018 l’exposition “Visible-Invisible” dans les anciennes écuries du domaine départemental de Sceaux.

Eliza Magri et Altone Mishino sont les fondateurs de ce collectif et ont été rejoints en 2016 par Françoise Delecroix. Depuis la disparition brutale de Françoise Delecroix en 2020, Bloc-House continue ses deux missions : favoriser l’ouverture d’ateliers éphémères sur le territoire et diffuser la création contemporaine.

L’exposition “Voies nues” présentée à la Maison des Arts a été initiée par Françoise Delecroix dont le travail rayonne toujours aussi puissamment malgré son absence. À travers cette exposition, ce sont trois parcours singuliers, trois exigences, trois précieuses sensibilités qui se conjuguent.

La Parole à …

Au niveau inférieur, ne manquez pas l’exposition des membres de l’ESAT Jacques Monod d’Antony, établissement et service d’aide au travail pour adultes et jeunes handicapés, qui se sont prêtés au jeu de la création d’œuvres inspirées de celles d’Emma Reyes.